Expédition

Montagnes

Bonjour à tous !

Déjà là, avec une telle mise en bouche, vous devez sentir que ça va bien mieux que la semaine dernière. Oui, vous avez raison : cette semaine un peu grise m’a permis de réfléchir. Avoir cette petite porte de secours vers Rivunes est une bénédiction et je dois en profiter au maximum. Et puis qui sait ? Peut-être que si j’arrive à faire une belle chronique, je pourrai la publier et devenir explorateur à plein temps. Mais pour l’instant, ça n’a pas d’importance. Profitons du moment présent.

De fait, j’ai décidé de pousser un peu mon exploration. Et pour préparer cette petite expédition, j’ai d’abord posé quelques congés qui me restaient en réserve. La semaine qui s’annonce va être sympa ! Je pense aller faire un tour dans un petit massif montagneux : les Trasnáin. Je vous mets un gros plan, mais n’hésitez pas à retourner voir la carte publiée dans l’article « Chroniqueur ».

Montagnes
Ces montagnes se situent à l’ouest du passage qui me permet d’arriver sur Rivunes.

Deuxième étape, et ça c’est grâce à vous, j’ai préparé mon petit kit de survie en terre inconnue. Plusieurs d’entre vous m’ont donné, sur le site ou sur Twitter, des idées amusantes sur les objets « magiques » que je pourrais emporter afin de me faire passer, si besoin était, pour un puissant mage.

Bon je n’ai pas pu me procurer tous les objets inattendus qui m’ont été suggérés et dont certains m’ont fait beaucoup rire. En revanche, je me suis procuré une liseuse, un briquet tempête, deux batteries portatives pour recharger mon téléphone et sa puissante lampe torche. La liseuse, je vais essayer de lui customiser une petite couverture en papier mâché pour faire croire que c’est un vieux grimoire sur lequel apparaissent des écritures simplement quand je le touche… ce sera mieux que l’actuelle pochette rose…

J’ai également mis dans mes affaires un petit ampli pour le téléphone : je pense que si j’envoie quelques morceaux type metal, ça peut impressionner aussi quand on ne s’y attend pas, hé hé hé. Et si jamais je devais sympathiser plutôt que fuir, j’ai également décidé d’emporter une flasque pleine d’un excellent whisky!

J’ai aussi demandé à L. s’il pouvait me prêter son drone et surtout m’apprendre à le piloter. Avec quelques petits ajustements en tissu, je voulais le transformer en familier démoniaque. Mais j’ai abandonné. Je dois veiller à ne pas en faire trop non plus car l’idée n’est pas de finir sur un bûcher… De toute façon, je n’aurais pas eu le temps et je garde en tête ma volonté de prudence : je vais éviter au maximum de croiser les habitants de Rivunes. J’ai enfin pris un parapluie avec ouverture par bouton pression, ça a toujours son petit effet.

de quoi survivre
Bon ça n’est pas si impressionnant que ça, mais après tout… quand on n’a jamais vu ces objets…

Ainsi solidement équipé, je vais essayer de pousser peu plus loin mon exploration quitte à, peut-être, dormir à la belle étoile… Enfin, si je trouve un endroit suffisamment sécurisé. Rêveur oui, tête brûlée… pas vraiment.

Une réflexion sur “Expédition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s